Analyse
1 mars 2021

Comment faire de l’ITI en zone sismique ?

Une zone sismique est une zone où le risque de séisme est important. Les zones sismiques en France sont classées en 4 catégories, allant de la 1 avec une sismicité très faible à la 4 qui correspond à une sismicité moyenne.

En zone de sismicité de catégorie 2 à 4, selon les typologies de bâtiment, une structure parasismique doit être envisagée. Or, les réglementations thermiques exigent le traitement des ponts thermiques pour réduire les émissions carbone du monde du bâtiment.

Dans un contexte de zone sismique et d’ITI, comment traiter les ponts thermiques sans nuire à la structure ?

En zone sismique, comment traiter les ponts thermiques en ITI ?
Exemple de pont thermique généré par l'absence d'isolant entre la dalle de plancher et le mur extérieur.

L’isolation thermique par l’intérieur

En France, le système privilégié pour isoler les bâtiments est l’isolation par l’intérieur, plus connue sous le sigle ITI. Plusieurs raisons viennent expliquer cette majorité :

  • L’esthétique extérieure du bâtiment est conservée, ce qui donne plus de libertés architecturales.
  • En ITI, le temps de chauffe est plus rapide.
  • Elle est plus facile à mettre en œuvre et moins onéreuse que l’isolation thermique par l’extérieur ou ITE.
  • En France, la météo est plus clémente que chez ses voisins du nord, qui préfèrent une isolation « manteau » par l’extérieur.

Le résultat de ces avantages : plus de 60% des bâtiments collectifs, qu’ils soient résidentiels ou sociaux, sont aujourd’hui isolés par l’intérieur.*

Cependant, les réglementations thermiques, en particulier la RT 2012, ont mis en avant une faiblesse de ce système d’isolation : les ponts thermiques. L’isolant étant placé à l’intérieur du bâtiment, les liaisons béton-béton comme la liaison dalle façade par exemple génèrent des zones de fuite de chaleur. Ces zones doivent être traitées thermiquement pour éviter de surchauffer le logement, ou les points de rosée : zones de condensation qui viennent nuire à la qualité de l’air intérieur.

La solution pour résoudre cette problématique est d’intégrer un bloc isolant au niveau de la liaison béton-béton concernée. Dans ce cas-là, comment assurer la structure en zone sismique ?

*Source : https://www.qualitel.org/professionnels/zoom-isolation-2019/

 

La solution en ITI contre les ponts thermiques : un bloc d'isolant au niveau des liaisons béton béton pour conserver une isolation thermique par l'intérieur.

Quelles solutions selon les modes constructifs ?

Pour une isolation thermique intérieure performante, il faut qu’elle soit la plus continue possible. Ce qui suppose d’insérer aussi de l’isolation au sein de la liaison façade-dalle béton, voir ci-contre. Dans ce cas, comment assurer la structure du bâtiment et surtout en zone sismique ?

De nombreux modes constructifs existent, les plus courants relevant de structures dites de gros œuvre, comme par exemple :

  • Béton coulé en place
  • Eléments préfabriqués (prédalles, prémurs…)
  • Maçonnerie

Pour les systèmes ci-dessus, la gamme parasismique de rupteurs de ponts thermiques Slabe permet de traiter les ponts thermiques en ITI en zone sismique. La solution Slabe été imaginée pour s’intégrer dans un système de dalle pleine coulée sur place. Mais elle a aussi été déclinée pour être compatible avec des prédalles, des éléments préfabriqués et des élévations maçonnées.

Cette gamme de rupteurs thermiques a été étudiée pour répondre aux contraintes sismiques et est titulaire d’un avis technique du CSTB. Elle permet d’assurer la continuité de l’isolation sur toute l’épaisseur de la dalle de plancher, est économique et a été conçue pour servir au mieux les chantiers, avec une mise en œuvre rapide et intuitive.

En confiant votre projet à COHB Industrie, vous vous assurez d'un accompagnement vous garantissant la pérennité de votre projet.

La réponse COHB Industrie pour l’ITI en zone sismique

Le fabricant de solutions de connexions hybrides pour le béton armé COHB Industrie commercialise le rupteur de ponts thermiques Slabe. Une gamme spécifique de ce produit est dédiée au traitement parasismique des ponts thermiques.

Non seulement c’est un produit isolant, mais le rupteur de ponts thermiques Slabe reprend des efforts horizontaux qui atteignent 125 kN/ml !

Découvrez les capacités structurelles exceptionnelles du rupteur parasismique Slabe ZNS.

Extrait de l’annexe 1B de l’avis technique n°3.1/16-368_V2.

Ses performances structurelles exceptionnelles sont complétées par un accompagnement complet :

  • La solution Slabe est titulaire d’un avis technique délivré par le CSTB.
  • Slabe a des raideurs définies sur chaque axe, ce qui permet au BET structure de mieux visualiser le comportement réel du bâtiment selon les efforts qu’il lui applique.
  • Le bureau d’études intégré de COHB Industrie vous accompagne pour atteindre vos objectifs de traitement de ponts thermiques et est disponible pour répondre aux besoins des BET impliqués dans le projet.
  • Vos équipes chantier sont accompagnées par le chargé d’affaires qui vous assure une bonne mise en œuvre. La mise en œuvre de la gamme parasismique Slabe est la même que celle de la gamme dite statique, sans étapes ajoutées.
  • Un dossier d’accompagnement vous est délivré avec des plans de repérage, des documentations techniques sur le produit, des fiches de mise en œuvre…

Votre projet concerne un chantier en zone sismique ?

N'attendez plus :Confiez votre projet sismique à COHB Industrie !