Les rupteurs de ponts thermiques modernes permettent de répondre aux exigences de la Réglementation Thermique (RT) 2012 et d’assurer l’intégrité structurelle des bâtiments béton. Ces dispositifs laissent aux concepteurs une grande liberté dans leurs choix architecturaux.

  • 0 le rupteur à barre voit le jour
  • 0 Les rupteurs modernes débarquent sur les chantiers
  • Les rupteurs en chiffres

  • 0 w/(m.k) Psi moyen
  • 0%
    Plus efficace que la RT 2012

Il était une fois, les rupteurs de ponts thermiques…

C’est en Allemagne que les premiers rupteurs (on parle alors de rupteurs à barre) voient le jour en 1980. Leur utilisation ne s’impose en France qu’à partir des années 2000 alors que la réglementation sur les déperditions énergétiques se renforce. Peu adaptés au modèle constructif français, les rupteurs développés outre-Rhin montrent rapidement leurs limites. Et pour cause : la technologie ne permet pas de traiter les déperditions thermiques au niveau des jonctions plancher/façade et des refends.

Impact de la présence de rupteurs de ponts thermiques

Un rien problématique au pays de l’isolation thermique par l’intérieur ! Pour limiter efficacement les ponts thermiques sans nuire à la structure des constructions béton, les industriels français vont donc devoir produire de la science. Ils s’y sont employés dès 2005 et les rupteurs modernes – le Slabe en est un parmi d’autres – font leur apparition sur les chantiers de l’Hexagone au début des années 2010.

Enfin un bon psi pour le bâti béton.
Les déperditions de chaleur dues aux ponts thermiques sont quantifiées à l’aide d’un coefficient linéique symbolisé par la lettre grecque « psi ». Plus sa valeur est élevée, moins l’isolation est performante. Avec les rupteurs de ponts thermiques modernes, la déperdition linéique est réduite de plus de 50% par rapport aux exigences de la réglementation.

Rupteur forain ou rupteur de ponts thermiques

Rupteur "forain"

Aujourd’hui encore, certaines entreprises de gros œuvre s’accommodent de solutions bricolées. C’est ce qu’on appelle dans le jargon, les rupteurs « forains ». Cette option fait courir de réels risques au bâtiment. Parlez en aux assureurs qui sont de plus en plus amenés à prendre en charge la sinistralité qui en découle (fissurations de façade notamment). Mieux vaut, donc, privilégier les produits sous avis CSTB ou disposant d’une Appréciation technique expérimentale (Atex).

Les rupteurs thermiques modernes sont conçus pour absorber les contraintes structurelles imposées au bâtiment. Ils fonctionnent comme des amortisseurs et font partie des éléments garants de la durabilité de l’ouvrage.

  • 0 h investies dans la R&D
  • 0 kg Poids plume
  • 0 ML Longueur de ponts traités (SLABE)
  • Le Slabe ZN

Slabe, une solution à la croisée des besoins

Le rupteur de ponts thermiques se trouve au carrefour des exigences réglementaires imposées aux bâtiments modernes. En plus de son efficacité à limiter les déperditions d’énergie et de son apport à l’intégrité structurelle de la construction, il permet d’assurer la sécurité au feu, conformité acoustique et prévient l’apparition de moisissures.

Slabe est une solution qui permet de répondre aux exigences d’isolation thermique tout en laissant aux concepteurs un large choix dans la création architecturale (béton matricé, teinté ou encore en voile courbe).

Performance et facilité de prise en main
Le travail de développement des rupteurs modernes n’a pas seulement porté sur leurs performances techniques. Pour les industriels, l’enjeu a aussi été de proposer un produit compatible avec les contraintes du chantier et les besoins au quotidien des conducteurs de travaux.

Le rupteur Slabe est un boîtier monobloc étanche constitué d’un isolant laine de roche. Il présente des liaisons structurelles inox qui le traversent de part en part. Leur géométrie en Z et en N confère à l’ensemble une robustesse et une capacité de reprises d’efforts inédites ! Cohb Industrie, une entreprise 100% française, est le premier – et le seul – fabricant de rupteurs de ponts thermiques à proposer une gamme de produits sous avis CSTB.

Slabe, un rupteur sous avis CSTB

Cohb Industrie propose deux gammes de rupteurs (gamme statique ou sismique). La version standard de son produit (Slabe Z) permet de répondre à plus de 80% des cas de charge de plancher.

Découvrir les solutions Cohb Industrie VOIR