Dossier
23 mars 2021

N’oublions pas les ponts thermiques de refend

Lorsque l’on parle de ponts thermiques, on pense immédiatement à la liaison dalle-façade ou encore dalle-balcon. Cependant il existe une autre liaison qui génère des ponts thermiques : la liaison refend-façade.

Un voile de refend est un mur intérieur porteur. En général, les murs de refend participent au contreventement du bâtiment. Dans ce contexte, comment et pourquoi traiter les ponts thermiques de refend ?

Les ponts thermiques sont divisés en plusieurs catégories, celle des refends existe. Comment traiter les ponts thermiques de refend ?
La RT 2012 a catégorisé les liaisons béton béton d'un bâtiment en 3 : L8, L9 et L10.

Les exigences de la RT2012

En France, le mode d’isolation le plus fréquent est l’ITI, ou Isolation Thermique Intérieure. Dans ce contexte les ponts thermiques à traiter sont plus nombreux. Afin de simplifier les règles, la RT2012 a organisé les liaisons à traiter en 3 catégories :

  • Les liaisons L8 : ce sont les liaisons situées sur le linéaire plancher bas-façade, entre un local chauffé au-dessus et un volume non chauffé en dessous. Par exemple dans une résidence avec un parking souterrain, les liaisons situées entre ce parking non chauffé et les appartements du premier niveau sont des liaisons L8.
  • Les liaisons L9 : ces liaisons sont situées sur le linéaire plancher intermédiaire-façade entre deux locaux chauffés. Si on reprend l’exemple précédent, les liaisons situées entre 2 étages d’appartements sont des liaisons L9.
  • Les liaisons L10 : ce sont les liaisons situées sur le linéaire plancher haut-façade entre un local chauffé en dessous et un volume non chauffé au-dessus. Par exemple, les planchers hauts des appartements du dernier étage d’une résidence situés sous une toiture terrasse sont considérés comme des liaisons L10.

Une fois ces catégories définies les règles suivantes ont été établies :

  • La valeur du pont thermique linéaire des liaisons L9 doit être inférieure ou égale à 0,6 W/[m.K] : ψ9≤0,6W/[m.K]
  • L’impact global de l’ensemble des ponts thermiques linéaires ramené à la surface en m² du bâtiment ne doit pas dépasser 0,28 W/[m²ShonRT.K] : ratio ψ≤0,28W/[m²ShonRT.K]

C’est au niveau de la seconde règle que les ponts thermiques de refend interviennent. En effet, s’ils ne sont pas cités dans les catégories de liaisons L8, L9, L10, le traitement des ponts thermiques de refend peut avoir un impact important sur ce second critère normatif, et représente donc un potentiel d’optimisation.

Pour cela, découvrons ensemble le rupteur Slabe RF.

Le rupteur de ponts thermiques de refend : Slabe RF

COHB Industrie conçoit, fabrique et commercialise une gamme de rupteurs de ponts thermiques. Cette gamme comprend des rupteurs de balcon, des rupteurs pour les liaisons dalle-façade et des rupteurs de ponts thermiques de refend.

Slabe RF fait partie d’un système complet de traitement du bâtiment. Voici ses caractéristiques principales :

  • Thermique :
    Le rupteur de refend a le psi le moins élevé de la gamme Slabe. En traitant les liaisons façade-refend de 20 cm avec un voile de façade de 15 à 20 cm en béton armé avec Slabe, leur coefficient de transmission thermique linéique psi passe de 0,99 W/(m.K)* à 0,12 W/(m.K) ! Ces performances thermiques exceptionnelles permettent de pallier un manque de linéaire sur les planchers en traitant les voiles de refend.
  • Structure :
    La gamme Slabe est une solution globale qui permet de gérer les différents efforts y compris le contreventement et la dilatation de la façade. Ceci est rendu possible grâce à la technologie unique du Slabe de plancher : son profilé Z.
    Voyons par exemple le cas du contreventement, qui est souvent assuré par les refends, en complément des planchers diaphragme.
    Avec le Slabe, les rupteurs de planchers transmettent les efforts horizontaux de la façade vers le plancher, celui-ci étant lui-même relié au mur de refend, le contreventement est alors conservé (voir schéma ci-dessous). Slabe RF ne reprend pas d’efforts et désolidarise le mur de refend de la façade, sans pour autant nuire à la structure s’il est associé aux rupteurs de plancher Slabe. Cette solution technique doit toujours être validée par le bureau d’études structure de l’opération en fonction des spécificités structurelles du projet.

L'association d'un rupteur de refend Slabe avec les rupteurs de plancher Slabe Z, ZN ou ZNS permet d'assurer le contreventement.

Enfin, en choisissant la gamme Slabe, vous choisissez une solution titulaire d’un avis technique délivré par le CSTB sur tous types d’ouvrages, y compris en zone sismique !

  • Sécurité incendie : 
    L’ensemble de la gamme de rupteurs de COHB Industrie a obtenu un classement REI 120 : le degré coupe-feu des refends est conservé avec le rupteur RF.
  • Acoustique :
    Dès lors que le rupteur RF est recouvert par le doublage de façade habituel de part et d’autre du refend, il a une influence neutre sur la performance acoustique de la construction.

Découvrez l’ensemble de la gamme Slabe

Thermiquement l’apport du rupteur de refend est important, il améliore le coefficient de transmission linéique des liaisons façade-refend et par conséquent l’impact global des ponts thermiques du bâtiment. Cette amélioration permet donc d’éviter de traiter tout ou partie des liaisons L8 et L10, si les configurations techniques le permettent, ce qui est un gain de temps sur chantier.

Si la thermique est améliorée sans nuire à la structure du bâtiment, qu’en est-il de la mise en œuvre ?

*Source : Règles Th-U Fascicule 5 : Ponts thermiques numéro B39 Liaison mur refend en béton – Réglementation thermique 2012

Mise en œuvre du rupteur de refend Slabe RF

Le Slabe RF est sans doute le rupteur de ponts thermiques le plus simple de la gamme à poser. En effet il vient tout simplement se glisser le long de la liaison entre le voile de façade et la première banche. Il suffit ensuite de placer la seconde banche, puis de procéder à la réalisation classique du mur de refend.

 

Cette simplicité offre un gain de temps considérable sur chantier. L’amélioration est donc thermique, mais aussi économique, sans nuire à la structure !

Notre solution globale vous intéresse ? Contactez-nos experts, ils étudieront votre projet et la faisabilité du traitement des ponts thermiques de refend.

Envie de gagner du temps sur chantier ?CONTACTEZ-NOUS !