Cohb Industrie est l’un des principaux acteurs européens sur le marché des rupteurs. Ses produits affichent des performances structurelles et thermiques sans égales. Ça se passe à Noyal-sur-Vilaine, près de Rennes. Des locaux flambant neufs, une usine ultra-moderne… Visite guidée.

  • 0 jours Délai de livraison maximum
  • 0 Chantiers en cours de réalisation

Le savoir-faire à la manœuvre

07h30 – Chez Cohb Industrie, tout part du terrain. Tous les matins, ses commerciaux sont à pied d’œuvre pour accompagner, former et assister les chefs de chantier. De Marseille à Paris en passant par Lyon ou Nantes, leur mission consiste aussi à phosphorer sur de nouveaux projets et à rassembler les éléments qui permettront à l’équipe technique d’établir une proposition (plan de calepinage, étude thermique, etc.).

10h00 – Retour à Noyal-sur-Vilaine… Dans les bureaux du service technique, on parle « épaisseur et portée de plancher », « charges verticales » ou encore « performance thermique cible »… Chaque chantier présente ses particularités. Charge à l’équipe technique d’optimiser le nombre de mètres linéaires à traiter, la typologie de rupteurs requise ainsi que leur positionnement dans le bâti.

12h00 – Un étage plus bas, une assistante commerciale édite les dossiers techniques qui seront envoyés au client (planning de livraison, fiches produits, prix, etc.) à partir de l’analyse de l’équipe technique. C’est à elle qu’il revient, quand le client a accepté la proposition, de donner le top départ au responsable logistique.

14h00 – Le responsable en question est chargé de lancer l’ordre de production et de s’assurer que les délais de livraison seront tenus. Son rôle est aussi de veiller à l’approvisionnement en fournitures de l’atelier (Isolant, inox, etc.) ou encore d’organiser le rapatriement des conteneurs à la fin des chantiers.

16h00 – Réunion dans les bureaux de la production. Les rupteurs thermiques fabriqués dans l’usine de Noyal-sur-Vilaine sont livrés sous 10 jours voire moins pour les chantiers urgents. Ces délais canons, Cohb Industrie les doit en partie à l’organisation au cordeau et au professionnalisme de son équipe de production.

18h00 – C’est la fin d’une journée ordinaire. Chaque jour, les trente salariés de la PME bretonne participent de près ou de loin à la production de centaines de mètres linéaires de rupteurs thermiques. Chaque jour, le double est acheminé auprès des clients qui ont choisi de faire confiance à Cohb Industrie.

Qui a laissé la lumière allumée ?
Il est 20h00 à l’usine de Noyal-sur-Vilaine. Les économies d’énergie font partie intégrante de l’ADN de Cohb Industrie. Si à cette heure là, il y a encore de la lumière, c’est le signe que la production est toujours en marche. Selon le volume d’affaires les équipes de Cohb sont en effet susceptibles de doubler la capacité de production.  Aujourd’hui, la première équipe a planché de 6h00 à 14h00. Il reste encore deux heures à la seconde. Courage les gars et n’oubliez pas d’éteindre en partant !

Ma fonction est celle d’un chef d’orchestre. Je ne sais pas forcément jouer de tous les instruments mais je sais comment chaque personne est censée s’en servir au mieux. A moi de donner le la et de faire en sorte que la mélodie soit conforme aux attentes de nos clients.

Laurent Mérel, Directeur Industriel Cohb Industrie
  • Cohb Industrie en chiffres
  • 0 Containers sur les routes
  • 5 à 6 Départs de chantier / jour
  • 0 m2 Surface de la nouvelle usine
  • 0 mètres linéaires Production de plus de 100 km de rupteurs en 2018
  • 0 tonnes Consommation d'acier inox / an

Un outil de production au top de la modernité

Pour s’assurer de la maîtrise totale de la qualité et de la performance de ses rupteurs thermiques, Cohb Industrie a développé ses propres process de fabrication.

Dans sa toute nouvelle usine, douze salariés sont entièrement dédiés à la production, sous la houlette d’un manager expérimenté. Environ 1 500 m2 sont consacrés au stockage des fournitures sur des racks à palette gravitaires.

L’usine comprend un poste de fabrication des liaisons structurelles en U. Ces pièces sont façonnées à partir de bobines d’acier inoxydable choisi pour sa résistance et sa faible conductivité thermique.

La chaîne de production compte également 3 postes de soudure et 5 tables de montage. Les rupteurs sont assemblés sur deux tables spécifiquement équipées avant d’être transférés dans les conteneurs.

Parés aux plus pressés
L’une des forces de Cohb, c’est sa réactivité. En cas de commandes urgentes ou d’imprévus de chantier, les équipes s’assurent d’être toujours en mesure d’honorer les besoins des clients. Des astuces de conception et des outils de pilotage maitrisés permettent de booster la production pour faire face aux pics de demandes.

Containers Slabe Cohb Industrie

Une fois produits, les rupteurs sont disposés manuellement dans les containers et fixés de telle sorte que la livraison ne bouge pas pendant le transport et que la marchandise arrive intacte sur le chantier. Les rupteurs sont livrés avec un plan de calepinage qui permet au chef de chantier d’identifier avec précision à quels endroits il convient de les disposer. Pendant la durée du chantier, le container fait office d’espace de stockage.

Cohb Industrie propose deux gammes de rupteurs (statiques ou sismiques). La version standard de son produit (Slabe Z) permet de répondre à plus de 80% des cas de charge de plancher.

Plus d'infos sur nos services et référencesDÉCOUVRIR